Ma première sortie depuis mon opération

Bien que courte, ça m'a fait du bien au moral

Voici quelques photos que j'ai faite.

C'est BARJAC dans le Gard

une ville que j'aime bien, elle sent bon la Provence

 

sur la route avant d'arriver

Ce n'est pas très loin de chez moi

mais nous avons pris le chemin des écoliers.

P6210020

P6210003

P6210001

 

Quelques photos de cette petite ville

qui sent bon l'huile d'olive, l'ail, les fromages de chèvre, le melon etc.....

enfin qui sent bon le soleil et la Provence

 

Vous remarquerez l'étroitesse des rues

Dans le temps les rues étaient très étroites

pour se protéger du soleil et de la chaleur

Il n'y avait pas encore de double vitrage ni de clim.

P6210019

P6210005

P6210006

P6210008

P6210007

P6210011

P6210012

P6210015

P6210016

La terrasse du restaurant où nous avons déjeuné

P6210019

P6210018

 

Sur le retour nous avons fait une halte à la chapelle romane du XI° siècle

qui se trouve sur les hauteurs juste avant d'entrer dans ma ville

P6210025

P6210024

P6210026

L'arbre de la liberté

P6210027

La plaque qui est sur la grosse pierre à coté

P6210028

Il faisait vraiment très chaud

et de retour nous étions heureux de retrouver la fraîcheur de notre maison

                                                    ==========

 

Et pour rester dans le Sud

pourquoi pas une bonne soupe au pistou

 

 

Pour la soupe il faut :

des haricots cocos blancs et rouges

des haricots verts assez gros (surtout pas fin, ni en boite)

des carottes nouvelles

des navets

des courgettes

des pommes de terre nouvelles

des pâtes - (petit coude)

 

Pour la pommade

1 beau et gros basilic

5 ou 6 belles gousses d'ail violet (ils viennent d'arriver sur les étals)

P6290086

 

des tomates bien mures

du gruyère râpé

de l'huile d'olive

 

Préparer la soupe,

épluchez tous les légumes,

(même les courgettes, et oui en Provence on épluche les courgettes)

Égrenez les haricots

Coupez tous les légumes en cubes

Dans une grand marmite mettre de l'eau salée à chauffer

y ajouter en premier les haricots cocos, puis les carottes et ainsi de suite dans l'ordre de leur rapidité à cuire.

On termine par les pommes de terre et les pâtes.

 

P6290089

 

P6290090

 


Pendant ce temps on prépare la pommade

Dans un mortier on pile l'ail (toutes les gousses)

avec toutes les feuilles du gros basilic

 

P6290082

 

P6290083

 

au fur et à mesure on ajoute de l'huile d'olive (un peu comme pour un mayonnaise)

Puis lorsque tout est bien pilé (en pommade)

on ajoute les tomates (pelées et épépinées)

 

P6290084

 

 

 

on continue de piler

puis enfin on ajoute un paquet de gruyère râpé (environ 200 gr).

 

 

P6290088





En Provence on ajoute cette pommade à la soupe juste avant de servir

pour donner un dernier tour de bouillon à la soupe.

P6290090

 

Du coté de Nice on sert la pommade à part

et chacun se sert pour en ajouter dans son assiette de soupe.

 

Sur la table on mettra un peu de gruyère dans des coupes pour ceux qui veulent en rajouter.

 

J'ai oublié de vous dire,

à la fin de la cuisson lorsqu'on sert la soupe

elle doit être très épaisse, toute l'eau a été absorbée par les légumes

On doit pouvoir la manger avec une fourchette,

mais on  la mange avec une grosse cuillère.

 

BON APPÉTIT

 

Après 2 bonnes assiettes creuses bien pleines

é bé on fait la sieste

 

dormir-bebe-panda-geant

 

 

 

Chut écoutez les cigales

 

cigale cymbales-816